Réduire nos déchets, une nécessité !

Chaque année en France, un habitant produit 354 kgs d’ordures ménagères (source Ademe).

En février 2004, le ministère de la Transition écologique et solidaire a présenté un premier plan national de prévention de la production des déchets. Une directive cadre -2008/98– s’en est suivie, faisant de la France, le pionnier en la matière en Europe.

Réduire la production et favoriser la valorisation des déchets sont devenus les maîtres mots. Désormais, les collectivités locales s’orientent vers un traitement plus vertueux…

La ville de Courbevoie s’est engagée dans cette voie, en menant tout d’abord des actions de sensibilisation. Ainsi, s’est déroulée le 13 avril dernier pour la 2ème année consécutive, « une journée sans déchet ». 60 personnes réparties en 16 équipes ont sillonné la ville et collecté 1.000 litres d’ordures ménagères, 800 litres d’ordures recyclables et pas moins de 3.600 mégots !

48% des français disent aujourd’hui trier leurs déchets. Alors, recyclage, réutilisation, valorisation ?

Des solutions sont mises en place au niveau local. Courbevoie a souhaité associer les habitants à cet objectif de valorisation en mettant en place depuis 2017, des collecteurs de bio déchets, rendant ainsi possible le compostage en milieu urbanisé, ensuite réutilisé dans les espaces verts de la ville.

La loi (LTECV) relative la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 a fixé comme objectif une réduction de 10% de déchets produits par habitant d’ici 2020. Ceci ne doit toutefois pas dispenser les collectivités de prévoir des capacités de traitement, en optimisant l’existant ou en planifiant des investissements nouveaux en matière de mobilier urbain.

Du mobilier connecté, développé en Europe du Nord et aux USA (e-corbeille) a ainsi été installé au parc des Pléiades à Courbevoie, permettant un compactage de volume important. L’incitation à aller déposer dans des lieux de mutualisation permet ainsi, de libérer la voirie et l’espace public des contraintes du ramassage impactant le trafic.

Où en sommes nous aujourd’hui depuis la naissance de la journée de la Terre en avril 1970 ? Comment se projeter dans un monde urbanisé, mais aussi hyper connecté dans lequel les modes de consommation évoluent en permanence ?

Consommons en vrac, compostons, trions, optons pour des produits réutilisables ! Tentons d’atteindre l’objectif « consommer moins et concevoir des produits aptes au réemploi et au recyclage »…

Et si nous faisions de nos déchets… des ressources ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close